Médecine: année blanche en vue ? le gouvernement répond

Le secrétaire d’Etat auprès de l’Education nationale Khalid Samadi a brisé le silence concernant le risque de l’année blanche pour les étudiants en médecine au Maroc.

Invité à l’émission «Confidences de presse» diffusée dimanche 16 juin sur 2M, le responsable a assuré qu’il n’y aura pas d’année blanche, appelant les étudiants à participer aux examens qui resteront ouverts jusqu’au 25 juin.

Le gouvernement avait d’ailleurs réitéré sa détermination à mettre en œuvre les dispositions juridiques et procédurales en vigueur dans de telles situations y compris le redoublement de l’année universitaire ou la révocation pour les étudiants ayant déjà consommé les années de redoublement autorisées.

Notons que les 18.000 étudiants en médecine et en pharmacie, qui ont boycotté les examens pour faire pression sur l’Exécutif, s’étaient insurgés contre ce dernier à cause de certaines accusations pour le moins dangereuses. Le gouvernement avait en effet accusé Al Adl Wal Ihssan d’avoir exploité cette situation pour inciter les étudiants à mener des actions servant un agenda contraire à leurs intérêts.

S.L.

 

Articles similaires

Suggestions d’articles

La famille royale célèbre un bel événement lundi prochain

Chaque année, le 26 août est une date importante qui marque le combat sans relâche mené par la princesse en faveur de la préservation des droits des femmes et la préservation de l’intégrité physique, morale et spirituelle des enfants en situation difficile.