Med Radio: l’émission “Fi Kafas al itiham” de Ramdani fait ses adieux

Le site “Ghalia” vient d’apprendre, de source concordante , que l’émission “Fi Kafas al itiham” (Au ban des accusés), présentée par Redouane Ramdani tire sa révérence.

Cette décision de mettre fin à cette belle aventure, datant de 2011, est “irréversible”, selon la même source proche de la station Med Radio. Seul bémol, aucune autre explication n’a été donnée concernant cette décision qualifiée de définitive.

A rappeler que la dernière émission avait comme invité qui était “au ban des accusés” le journaliste sportif maroco-jordanien, Nawfal El Awamleh, et a eu un succès probant. Et ce, aussi bien auprès du public marocain que de la presse nationale, de l’avis de tous les observateurs.

Depuis déjà huit ans, Redouane Ramdani a eu l’occasion de mettre sur le grill de très nombreux “accusés”. Parmi ceux-ci, des personnalités publiques, des ministres de plusieurs gouvernements marocains, ainsi que des secrétaires généraux de partis politiques et des “people”, tous arts confondus.

Mais la palme revient incontestablement à l’émission dont l’invité a été Cheikh Redouane Benabdeslam. Remarquons au passage, d’un œil “accusateur”, que le juge d’instruction, Ramdani, et l’accusé ont le même prénom. Était-ce un pur hasard radiophonique ou une preuve irréfutable de complicité passible de condamnation exemplaire? Dans tous les cas, ce jeune (38 ans) menuisier de formation, mué en prédicateur plein d’humour, a été l’invité le plus remarqué. C’est cette émission qui a eu le plus grand succès et le plus taux d’audience jamais enregistré par “Fi kafas al itiham”, via “kifache.tv”, la chaîne électronique officielle de Med Radio.

L.A.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Le roi Mohammed VI a écrit au président du Chili

Le Souverain saisit cette occasion pour exprimer sa profonde satisfaction des relations d'amitié solides unissant le Royaume du Maroc et la République du Chili