Mauritanie: un dirigeant du Polisario refoulé par la police marocaine

Un dirigeant du Polisario a tenté de s’infiltrer lundi 3 septembre au Maroc via la Mauritanie avec un passeport espagnol. Selon Al Massae, le séparatiste a été refoulé par la police des frontières au niveau du poste Bir Guendouz, à quelques kilomètres de Nouakchott.

Des sources mauritaniennes ont confié au quotidien arabophone que le mis en cause, âgé de 60 ans et qui a occupé plusieurs postes militaires dans «l’armée» du front, a utilisé un passeport espagnol afin de rentrer sans visa au Royaume.

Elles ont ajouté qu’il est un fervent défenseur de la pseudo-rasd, soulignant qu’il vit depuis plusieurs années dans les camps de Tindouf.

S.L.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Réouverture des cafés et restaurants: les patrons dictent leurs conditions

Après la célébration morose de l'Aid Al-Fitr, nombreux sont les citoyens qui espéraient la réouverture des cafés et des restaurants.