Mars et Snickers: le bilan de l’intoxication s’alourdit

Mauvaise nouvelle concernant l’affaire de l’intoxication des écoliers de Berrechid avec des barres chocolatées Mars et Snickers. 

Alors que l’on avait annoncé 13 élèves, c’est finalement plus de 50 élèves de l’école d’Oulad Hriz qui se sont retrouvés aux urgences à  l’hôpital Sebt Assilat à Berrechid. Ces derniers ont été victimes d’une intoxication collective due à la consommation des produits Mars et Snickers.

Lire aussi : Maroc: 16 élèves intoxiqués à cause des barres Mars et Snickers

Cette épidémie a pourtant commencé par un acte de bonne foi de la part des enfants. En effet, ces derniers (dont les parents travaillent dans les dépôts de destruction des barres chocolatées interdites), ont décidé de distribuer des Mars et des Snickers à leurs camarades, amateurs des friandises. Mais après la consommation, l’enseignante de la classe a remarqué que les enfants avaient des crampes à l’estomac.

Les enquêteurs ont démontré que ce sont les parents d’élèves qui ont enfreint les règles de sécurité au sein du dépôt de destruction des barres chocolatées. Convaincus du côté inoffensif des barres, ces derniers ont dissimulé dans leurs affaires plusieurs barres chocolatées qu’ils ont données à leurs enfants.

Pour rappel, l’entreprise américaine Mars a ordonné le retrait de ces produits du marché dans plus de 56 pays dans le monde, après avoir trouvé un morceau de plastique d’un demi centimètre à l’intérieur de l’un d’eux.

Dans un communiqué officiel, l’entreprise américaine avait alerté ses consommateurs pour ne pas acheter les produits Mars et Snickers dont la date de péremption se situe entre le 19 juin 2016 et le 8 janvier 2017.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page