Marrakech: un festival de danse orientale interdit

© Copie d'écran Youtube. Simona Guzman - Solo - Mediterranean Delight Festival 2011 - Morocco Marrakech

Il était prévu qu’un festival de danse orientale ait lieu dans la ville ocre. Mais les autorités locales de Marrakech ont décidé l’interdiction de son organisation, dont la date allait coïncider avec les derniers jours du mois sacré de Ramadan.

Selon le quotidien Akhbar Alyaoum, ledit festival devait avoir lieu entre le 3 et le 10 juin courant, dans un hôtel à Marrakech, comme l’avait annoncé Simona Guzman, une danseuse israélienne. Cette interdiction survient après les nombreuses protestations et l’indignation outragée des “anti-normalisation” avec Israel.

Pourtant, l’organisation du festival de danse orientale aurait pu avoir l’aval des autorités compétentes de Marrakech si sa date n’était pas tombée pendant le mois de Ramadan et l’avènement de l’Aïd Al-Fitr, précise la même source.

S’il avait eu lieu à la fin du Ramadan, ce festival aurait suscité une atteinte à l’ordre public et aux sentiments religieux des Marocains, note le journal.

A signaler que la danseuse israélienne, organisatrice de cet évènement, qui a été interdit, se trouve depuis un certain temps au Maroc. De même qu’elle avait réservé une grande salle de l’hôtel où devraient se dérouler les ateliers de danse orientale.

Larbi Alaoui

Articles similaires

Suggestions d’articles

Hamdallah a dû rentrer d’urgence au Maroc

Abderrazak Hamdallah a dû écourter ses vacances aux Etats-Unis pour se rendre au Maroc, a rapporté le journal sportif saoudien Arriyadiah.