Marrakech: rebondissement dans l’affaire du Koweïtien accusé de pédophilie

L’Association marocaine des droits de l’Homme (AMDH), section de Marrakech, s’est constituée partie civile dans l’affaire du viol d’une mineure, perpétré par un ressortissant koweïtien, et l’enregistrement d’une vidéo.

Une source de l’AMDH a déclaré à LeSite info que la section de Marrakech s’apprête à plaider la cause de l’adolescente, âgée de 14 printemps, violée par le pédophile. Cette initiative est d’autant plus nécessaire, surtout que le mis en cause a bénéficié de la liberté provisoire sous caution dont le montant est de 30000 DH. Et ce, bien qu’ils soit passé aux aveux concernant le viol de la jeune fille!

Par ailleurs, l’AMDH, en collaboration avec d’autres instances de défense des droits de l’Enfant, compte organiser un sit-in devant la Cour d’appel de Marrakech, lors du procès du Koweïtien pédophile.

L.A.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Le Maroc attend toujours la réponse d’Amnesty international (responsable)

Les autorités marocaines sont "toujours en attente" de la réponse d'Amnesty international à la lettre du chef du gouvernement.