Marrakech: quand le gérant d’une agence de transfert d’argent se croyait malin

Le commissariat central de la préfecture de police de Marrakech a récemment reçu un appel de détresse lancé par le gérant d’une agence de transfert d’argent. Ce dernier s’est plaint d’avoir été attaqué à l’arme blanche par un individu qui lui aurait subtilisé toute la recette de la journée.

Le commissaire principal a dépêché d’urgence des éléments de l’unité anti-gangs à l’adresse indiquée où ils ont trouvé le gérant assis sur une chaise et tenant sa main ensanglantée. Il leur a décrit le déroulement des faits et révélé que la somme volée avoisinait les 130.000 dirhams qu’il devait livrer à son agence bancaire, affirme le bien informé Barlamane.com.

Les enquêteurs ont commencé par visionner les enregistrements vidéos de l’agence et ont douté de la version du gérant  dont les propos leur semblaient incohérents. Les enregistrements n’ont rien décelé d’anormal et aucune agression n’y est apparue. « Cuisiné » par les limiers de l’unité, le gérant a fini par avouer son mensonge.

Il a été conduit au commissariat où un procès-verbal lui a été dressé et il a été mis en garde à vue. Déféré au parquet, il a été poursuivi pour fausse alerte, tromperie, abus de confiance et simulation d’agression.

S.L.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page