Marrakech: prison ferme pour un président de commune

Le tribunal de première instance de Marrakech a condamné mercredi le président de la commune «Ouahat Sidi Brahim», à Marrakech, à la prison ferme.

Selon une source de Le Site info, le mis en cause a écopé de six ans de prison, assortie d’une amende de 600.000 dirhams pour corruption.

Le président de la commune avait été arrêté en flagrant délit de corruption dans son appartement à Guéliz. Il avait exigé 110.000 dirhams d’un investisseur marocain résidant en Suède avant que ce dernier ne dépose plainte pour corruption et chantage. Le coupable a été arrêté et une enquête a été ouverte, sous la supervision du parquet compétent, pour déterminer les circonstances exactes de cette affaire.

H.M.

 


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page