Marrakech: plus de 30 prostituées condamnées par la Justice

L’affaire de mœurs impliquant le chanteur émirati Eida Al Menhali à Marrakech refait parler d’elle. La Cour d’appel de Marrakech a condamné 32 filles à deux mois de prison avec sursis et une amende de 2000 dirhams chacune pour prostitution.

Poursuivies en état de liberté, les 32 filles avaient été interpellées pour débauche dans une maison close, rapporte le quotidien Akhbar Al yaoum. Elles étaient en compagnie du chanteur émirati et 11 autres personnes au moment de leur arrestation. Et d’ajouter que trois personnes impliquées dans cette affaire ont écopé d’un total de 8 ans de prison ferme.

Rappelons que le procureur général du roi près la Cour d’appel de Marrakech avait décidé de relâcher le chanteur émirati, ainsi que deux citoyens saoudiens, huit autres émiratis, un Indien et un Omanais.

Les prévenus avaient été arrêtés par les services de sécurité, suite à une descente dans une villa considérée comme un lieu de débauche. Ils ont été ensuite conduits à la préfecture de police pour établir des PV, avant de les mettre en garde à vue, sous les instructions du parquet général.

A.K.A.

Articles similaires

Suggestions d’articles

FIFM: des célébrités marocaines provoquent la colère de la presse (VIDEO)

Dans une ambiance festive, joviale et chaleureuse se tient actuellement la 18ème édition du Festival international du Film de Marrakech (FIFM), en présence de figures emblématiques du 7ème art national et international et d’éminentes personnalités des mondes de la culture, des arts et des médias.