Marrakech: plus de 30 prostituées arrêtées avec des Khalijis

La police de Marrakech a interpellé jeudi 6 décembre un proxénète recherché depuis plusieurs jours pour son implication dans l’affaire de l’arrestation de prostituées et de Khalijis dans une maison close au quartier Annakhil.

Selon Al Massae, ce réseau de trafic humain a été démantelé après une large campagne menée par les autorités de Marrakech. Et d’ajouter que suite à une descente policière, 35 prostituées et plusieurs individus originaires de pays du Golfe ont été arrêtés. Les mis en cause ont ainsi été placés en garde à vue dans le cadre de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent.

Ces derniers mois, plusieurs réseaux de prostitution ont été démantelés à Marrakech. De nombreuses descentes policières ont en effet été effectuées dans des appartements, des villas, des résidences touristiques et dans des cafés de «chicha». Les autorités ont ainsi mis la main sur plusieurs prostituées, des proxénètes, des agents de sécurité, des employés au sein des résidences en question et de nombreux étrangers, des Khalijis pour la plupart. D’après le quotidien, ces derniers sont poursuivis en justice et les ambassades de leurs pays sont avisés de la procédure judiciaire.

S.L.

 

Articles similaires

Suggestions d’articles

Hirak: le CNDH rend son verdict sur les accusations de torture

Aucune trace de torture n'a été constatée sur les détenus dans le cadre des événements d'Al-Hoceima transférés de la prison Ras Al Ma vers d'autres établissements pénitentiaires, a assuré mercredi le Conseil national des droits de l'Homme (CNDH) au terme de visites sur place.