Marrakech: où en est l’affaire du café La Crème?

Sur demande de la défense, la Chambre criminelle près la Cour d’appel de Marrakech a décidé, mardi dernier, de reporter le procès des mis en cause dans la fusillade meurtrière du café « La Crème » au 10 juillet prochain.
La défense des treize accusés dans le meurtre d’un jeune médecin a invoqué un délai supplémentaire lui permettant de mieux étudier le dossier afin de préparer ses plaidoiries dans les conditions judiciaires les meilleures.
A rappeler que l’enquête diligentée par le juge d’instruction Youssef Zitouni avec les détenus avait révélé des secrets sur les activités suspectes de ces derniers. Ladite enquête avait concerné les deux tueurs à gage de nationalité néerlandaise, le propriétaire du café où avait eu lieu la fusillade et son frère, entre autres accusés. Certains appartiennent à des réseaux de trafic international de drogue, de blanchiment d’argent et d’extorsion, s’activant au Maroc et dans des pays européens.
A noter que le tribunal a connu un état d’alerte maximale et une brigade spéciale, rattachée au Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ) avait pour mission d’assurer la sécurité des lieux. Ceci, afin que toute mesure nécessaire soit prise d’urgence et de parer à toute éventualité en cas de besoin.
Rappelons également que l’enquête, ayant concerné les mis en cause, avait été menée en étroite collaboration avec les services de renseignement, ainsi qu’avec les ministères de la Justice marocain et néerlandais. Elle avait révélé que le mobile de la fusillade était une vendetta entre réseaux de trafic international de drogue et de blanchiment d’argent sale.
De plus, certains des mis en cause sont impliqués dans des affaires de kidnappings, séquestrations et demandes de rançons. De même que l’un parmi eux est soupçonné, par les autorités néerlandaises, d’avoir été impliqué dans un braquage à main armée, au mois de mars 2016, dont l’auteur n’a pas été arrêté.
L.A.

Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page