Marrakech: nouvelles données sur l’humiliation éhontée d’enfants par des « célébrités » algériennes

La parquet général compétent de la ville de Marrakech a ordonné de diligenter une enquête approfondie concernant cette sordide affaire de vidéo publiée par des « célébrités » algériennes, humiliant lâchement des enfants marocains.

De son côté, Me Mourad Elâjouti, président du Club des avocats au Maroc, a déclaré à Le Site info: « Conformément aux données avérées, il est attendu que les auteurs qui ont perpétré cet enregistrement vidéo soient poursuivis en justice pour les chefs d’accusation d’incitation à la haine, à la diffamation et de publication de photos de personnes sans leur consentement. Tous ces chefs d’accusation sont passibles de sanctions pénales ».

Le célèbre avocat a également précisé qu’en ce qui concerne l’accusation d’abaissement d’autrui, condamnable selon l’article 99 du Code de la presse, le parquet général compétent a la latitude d’entamer des poursuites judiciaires et ce, même au cas où aucune plainte ne serait déposée à ce sujet.

Me Elâjouti a aussi demandé à ce que les autorités compétentes prennent la décision de fermer les frontières devant les mis en cause jusqu’à ce que ceux-ci soient jugés. De même qu’il a souligné que le Club des avocats au Maroc s’apprêté à déposer plainte sur cette affaire auprès du procureur du roi près le Tribunal de première instance de Marrakech.

L’avocat a également tenu à adresser ses remerciements au parquet général compétent et aux services de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) pour leur réaction rapide concernant cette affaire sordide et éhontée.

A.T.

Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page