Marrakech: mordus par des chiens, la commune refuse de les vacciner

L’Association marocaine de la protection des consommateurs de la région de Marrakech- Safi (AMPOCMS), s’est soulevée contre le fait que la Commune de Marrakech ait refusé de prodigué des soins antirabiques à des citoyens marocains non résidants dans la ville ocre.

Certains citoyens, selon le communiqué de AMPOCMS, mordus par des chiens non identifiés et malgré leur état critique, n’ont pas pu bénéficier ni des premiers soins, ni de ceux que l’on prodigue en de telles circonstances. Nombre d’entre eux, du moins ceux qui en avaient les moyens, pour recevoir les soins nécessaires ont dû se déplacer jusqu’à Casablanca pour se faire vacciner.

Le document ajoute, que les centres relevant de la Commune refusent d’accueillir des citoyens ne résidant pas à Marrakech et ce conformément aux règlements régissant les communes. L’AMPOCMS déplore cette situation et considère ce dysfonctionnement comme une menace mettant en danger la vie des citoyens. Elle bafouille leurs droits fondamentaux sur la Santé, garantis par la Constitution nationale et par les conventions internationales, auxquelles adhère le Royaume. Aussi à cet égard, elle en appelle aux ministres de l’Intérieur et de la Santé afin qu’ils prennent les mesures nécessaires pour protéger la vie des citoyens.

L’Association souligne l’urgence de tenir le plus rapidement une réunion des présidents des communes territoriales relevant de la région de Marrakech, pour examiner cette situation et y trouver les solutions y afférentes. Elle a estimé en outre que la responsabilité incombait au Wali de la région et au président de la Commune de Marrakech.

M.J.K.

 


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page