Marrakech: Les étudiants d’une cité universitaire peuvent enfin souffler

Les éléments du 7e arrondissement de la police de Marrakech ont réussi, en fin de semaine, à résoudre l’affaire relative à une série de vols qualifiés, notamment d’ordinateurs portables, commis dans des chambres d’étudiants à la cité universitaire de Hay Mohammadi, et classés contre des criminels non identifiés.

Les expertises scientifiques et techniques effectuées dans le cadre de cette affaire ont permis l’identification et l’arrestation du principal suspect en possession d’un ordinateur dont il n’a pas pu prouver l’origine, a précisé une source sécuritaire, ajoutant qu’au cours de l’enquête approfondie, le mis en cause a avoué avoir commis une série de vols dans des chambres à l’aide de clés dupliquées à Marrakech et Agadir.

La perquisition dans le domicile du prévenu, sous la supervision du parquet compétent, a abouti à la saisie de plusieurs objets volés, outre de clés dupliquées.

D’après l’enquête, il s’est avéré que le mis en cause faisait l’objet d’un avis de recherche au niveau national. Il a été placé en garde à vue en attendant d’être déféré devant la justice.

S.L. (avec MAP)


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page