Marrakech: les cafés et restaurants reprennent partiellement leurs activités

Les cafés et restaurants de Marrakech ont repris partiellement leurs activités et ce, uniquement pour les services « à emporter » et les livraisons à domicile, dans le cadre du strict respect des mesures sanitaires préventives du Covid-19, en vue de préserver la santé des employés et des clients.

Des cafés et restaurants de la cité ocre ont ainsi rouvert leurs portes après plus de deux mois de fermeture, en adoptant une batterie de mesures sanitaires exceptionnelles, en particulier celles contenues dans le guide émis par le ministère de l’Industrie, du Commerce, de l’Economie verte et numérique, dans le sillage des mesures de la levée du confinement sanitaire et du retour progressif à la vie normale.

Dans ce sens, la Division des affaires économiques et de la coordination (DAEC) de la wilaya de la région Marrakech-Safi a mis en place quatre commissions mixtes chargées du suivi et de l’accompagnement de l’opération de la reprise progressive par les cafés et restaurants de leurs activités, ainsi que du contrôle de l’application des mesures sanitaires en vigueur pour éviter tout risque de propagation de la pandémie ou de transformation de ces locaux en foyers épidémiques.

Ces commissions, composées des représentants des différents secteurs concernés (ONSSA, Délégation de l’Industrie et du Commerce, Inspection de travail), veillent au suivi et au contrôle de l’application de ces procédures et à la prise des mesures préventives nécessaires et de celles répressives à l’encontre des contrevenants.

Dans une déclaration à l’agence MAP, le chef de la DAEC de la wilaya de la région Marrakech-Safi, El Maâti Alga, a indiqué que les autorités de la préfecture de Marrakech ont mobilisé des commissions locales qui effectuent des visites aux cafés et restaurants rouverts pour s’assurer des conditions de travail et des mesures prises en matière de prévention au niveau de ces locaux.

Il a expliqué que ces commissions veillent, dans leur action quotidienne, au respect des règles de distanciation entre les citoyens et les employés, ainsi qu’au contrôle de la stérilisation, de l’hygiène, de la qualité des produits alimentaires destinés à la consommation et de l’organisation des passages d’entrée et de sortie de ces commerces.

Et de noter que ces commissions ont visité, jusqu’à présent, une quarantaine de locaux, où elles ont pris connaissance des conditions de travail des employés et de leur conformité aux normes en vigueur, rappelant que ces commissions vont aussi accompagner les autres cafés et restaurants qui se préparent à rouvrir leurs portes aux clients.

Les activités de ces cafés et restaurants se limitent uniquement aux services « à emporter » et aux livraisons à domicile en respectant une série de mesures : s’assurer en permanence de la propreté des lieux et des outils de travail selon un programme quotidien, veiller à une aération adéquate des lieux de travail et fournir des gels hydroalcooliques et des masques de protection pour les employés.

Il s’agit, en outre, d’organiser le travail de manière à réduire le nombre d’employés présents en même temps, de respecter les règles de distanciation entre les clients et les employés, de veiller au respect des règles d’hygiène durant toutes les étapes de préparation et de livraison des repas et boissons destinés aux clients, de livrer les commandes en dehors de la boutique, de sensibiliser les employés sur la nécessité de respecter les règles précitées.

L »effort concerne aussi l’intensification des mesures de prévention et d’hygiène que ce soit au niveau des lieux de travail ou autres, et le suivi de l’état de santé des employés, outre l’adoption d’une panoplie de mesures préventives nécessaires, et l’information des services concernés au cas où l’un de ces employés est soupçonné d’infection.

De leur côté, les propriétaires des cafés et restaurants de la cité ocre ont salué la décision de la reprise des activités de services aux clients, affirmant leur engagement total à se conformer aux mesures sanitaires préventives, en attendant de venir à bout de cette pandémie et de retrouver le cours normal de l’activité économique.

Le ministère de l’Industrie, du Commerce et de l’Economie verte et numérique a autorisé les propriétaires de cafés et restaurants à reprendre leurs activités à compter du 29 mai dernier, mais uniquement pour les services « à emporter » et les livraisons à domicile, rappelle-t-on.

M.S.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page