Marrakech: l’enseignement en alternance généralisé à partir de ce lundi

L’enseignement en alternance sera généralisé dans l’ensemble des établissements scolaires au niveau de la préfecture de Marrakech, et ce à partir du lundi 21 septembre, a annoncé, dimanche, l’Académie Régionale d’Education et de Formation (AREF) de Marrakech-Safi.

Ainsi, les établissements situés au niveau des zones urbaines de « Hay Hassani » et de « Hay Mohammadi » rejoindront ceux où, ce type d’enseignement a été déjà adopté, a précisé l’AREF de Marrakech-Safi dans un communiqué.

Tous les établissements scolaires concernés ont été informés de ces nouvelles mesures, afin d’informer, à leur tour, les familles et faciliter le déroulement normal des cours selon le modèle d’enseignement en alternance, a ajouté la même source.

En coordination avec les autorités locales et sanitaires et en droite ligne des mesures adoptées par le Comité régional de suivi de la rentrée scolaire, l’AREF Marrakech-Safi veille à suivre la situation dans chaque établissement scolaire et à prendre l’ensemble des mesures qui s’imposent en fonction de chaque cas, conformément aux dispositions de la note ministérielle émise à cet effet.

Cette décision intervient suite aux orientations du Comité régional de suivi de la rentrée scolaire au niveau de la préfecture de Marrakech, en application des recommandations des travaux des comités locaux de suivi et pour la mise en œuvre de la note ministérielle régissant la rentrée scolaire 2020-2021.

L’AREF avait indiqué que l’adoption des formules pédagogiques au niveau de la préfecture de Marrakech reste tributaire de l’évolution de la situation épidémiologique et des conditions de mise en œuvre du protocole sanitaire dans les établissements scolaires.

S.L. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Contribution sociale de solidarité: nouvelles précisions du gouvernement

Le ministre de l'Economie, des Finances et de la Réforme de l'Administration, Mohamed Benchaâboun, a affirmé mercredi à Rabat, que 99% des entreprises et 92% des salariés ne sont pas concernés par la contribution sociale de solidarité sur les bénéfices et les revenus au titre de l'exercice 2021