Marrakech: le « travesti » veut demander l’asile

Chafik, le «travesti» de Marrakech qui a été interpellé dans la soirée du nouvel an après avoir causé un accident de la circulation, a assuré qu’il souhaitait demander l’asile en Europe après cet incident qui a basculé sa vie.

Dans une déclaration à Le Site info, le jeune homme a confié, à ce propos, que la cofondatrice du Mouvement alternatif des libertés individuelles (MALI) Ibtissam Lachgar lui a promis de l’aider pour quitter le Maroc.

En parallèle, Chafik a loué les efforts des autorités visant à venger sa dignité suite à l’humiliation dont il a été victime de la part de certains policiers qui ont d’ailleurs été sanctionnés par le directeur général de la Sûreté nationale Abdellatif Hammouchi.

«Le procureur du roi m’a rassuré en m’annonçant que la justice est de mon côté puisque je n’ai rien fait de mal. Ces policiers n’avaient pas le droit de me maltraiter et de divulguer mes données personnelles», a affirmé le jeune homme.

Et d’ajouter : «J’ai montré la photo de l’un des policiers qui m’ont humilié au procureur du roi qui m’a promis de convoquer tous ceux qui ont été impliqués dans cette affaire pour tirer les choses au clair et me rendre justice».

Rappelons que Abdellatif Hammouchi a décidé des sanctions disciplinaires, allant de l’avertissement à la suspension provisoire de travail en passant par le blâme, à l’encontre de quatre responsables de la préfecture de police de Marrakech. Il s’agit d’un commissaire de police divisionnaire, d’un commissaire principal, d’un officier de paix principal et d’un officier de paix.

Ces mesures disciplinaires ont été prises après les dépassements relevés dans le cadre de cette affaire. En effet, ces fonctionnaires de police ont failli à leurs obligations professionnelles en ce qui concerne la préservation des données personnelles du mis en cause, qui faisait l’objet d’une enquête préliminaire sur un accident de la circulation.

N.M.

 

 

Articles similaires

Suggestions d’articles

Alerte météo: la canicule se poursuit dans ces villes du Maroc

Un temps chaud est prévu samedi et dimanche dans plusieurs provinces du Royaume, avec des températures oscillant entre 42 et 45 °C, alerte vendredi la Direction générale de la météorologie (DGM) dans un bulletin spécial de niveau orange.