Marrakech: le couvre-feu retardé à cause de la chaleur ? (VIDEO)

Lundi denier, le gouvernement a décidé l’interdiction des déplacements inter-villes sans autorisation exceptionnelle, comme il a interdit, encore une fois, la célébration de mariages ou d’autres manifestations festives. Quant au couvre-feu nocturne, il reste en vigueur à partir de 23 heures.

À ce propos, le président de l’Association des commerçants et des artisans du Souk El Jdid, à Marrakech a annoncé que cette dernière mesure est très difficile à appliquer dans la ville ocre, surtout depuis que celle-ci  connaît de grosses chaleurs et de fortes températures ces temps-ci.

Dans une déclaration à Le Site info, Abdelhak Belkhadir a rappelé que Marrakech est une ville connue par des températures maximales et ses records de chaleur, en été tout particulièrement. De ce fait, avec ce temps chaud et beaucoup d’ensoleillement, aussi bien les habitants que les touristes ne se hasardent point à sortir pendant la journée, de crainte d’attraper un coup de soleil.

Par conséquent, tout le monde attend avec impatience le soir afin de pouvoir se rendre à la Place Jemaâ El-Fna, le seul poumon de la ville, selon, notre interlocuteur, où l’on peut prendre l’air. Cependant, le couvre-feu à partir de 23 heures a pour répercussion d’écourter ces sorties nocturnes salvatrices.

Ces raisons ont alors incité le président de l’Association des commerçants et des artisans du Souk Jdid à demander aux autorités compétentes de revoir cette décision du couvre-feu nocturne à 23 heures, en retardant l’heure de ce dernier ou en l’annulant purement et simplement, car pour les Marrakchis et les touristes, il est encore trop tôt pour rentrer respectivement chez eux où à l’hôtel, à cause des fortes températures.

L.A.

 

 

 


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page