Marrakech: la police sort les armes pour arrêter un malfrat

Un officier de police de Marrakech a été contraint de tirer une balle de sommation avec son arme de service lors d’une intervention sécuritaire pour l’arrestation, vendredi vers 1h15 du matin, d’un individu qui était dans un état anormal et qui exposait à un danger sérieux et imminent la vie de citoyens et d’éléments de la sûreté à l’aide de bouteilles de gaz de bonbonne de petite taille.

Selon un communiqué de la DGSN, les services de la sûreté nationale ont été alertés par les habitants du quartier Massira 2 à Marrakech au sujet d’une personne qui se trouvait dans un état d’agitation violente et qui menaçait la sécurité des citoyens, ce qui a nécessité l’envoi d’urgence d’une brigade policière en vue de son arrestation.

Le mis en cause, âgé de 24 ans, a opposé une résistance farouche à l’encontre des éléments de police, jetant en leur direction deux bonbonnes de gaz de petite taille, dont l’une en feu, sans toutefois leur provoquer de blessures, précise la même source, ajoutant que le tir de sommation a permis d’éliminer le danger et d’interpeller cet individu qui, d’après l’enquête, a un antécédent judiciaire et avait été interné dans un hôpital psychiatrique.

Le service préfectoral de la police judiciaire de Marrakech a ouvert une enquête sur cette affaire ,sous la supervision du parquet compétent.

S.L. (avec MAP)

Reportage: le circuit « très spécial » du poisson au Maroc

Suggestions d’articles

Comment la présidente de la Croatie a conquis les internautes (photos)

Décrite comme «une fan pas comme les autres», Kolinda comptait déclarer ce lundi 16 juillet jour férié si la Croatie avait remporté la Coupe du monde.