Marrakech: Jamaâ El Fna secouée par une affaire de harcèlement sexuel

Les autorités de Marrakech ont fermé deux snacks à Jamaâ El Fna à cause d’une affaire de harcèlement sexuel à l’encontre d’une mineure.

Selon une source de Le Site info, cette dernière, une Marocaine résidant à l’étranger, a été victime d’attouchements sexuels de la part du serveur d’un célèbre snack de la place. Le mis en cause a pris la fuite lorsque la victime a alerté sa famille qui, à son tour, n’a pas hésité à déposer plainte auprès de la police.

Le serveur est actuellement recherché et une enquête a été ouverte pour déterminer les tenants et les aboutissants de cette affaire.

Ce n’est pas la première affaire qui secoue la célèbre place de la ville ocre cette année. Mais les autorités ont décidé de sévir depuis un certain temps afin que les touristes puissent profiter de cet endroit en toute sécurité. Dernièrement, deux restaurants se sont vus retirer leur autorisation d’exercer à cause de factures trop salées.

S.L.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Covid-19 / Maroc: Les nouveaux cas de contamination (par régions)

Trois mille sept cent quatre-vingt-dix (3.790) nouveaux cas d'infection au coronavirus et 3.350 guérisons ont été enregistrés au Maroc.