Marrakech : Hausse des prix à la consommation

L’indice des prix à la consommation (IPC), dans la ville de Marrakech, a connu, au cours du mois de juillet dernier, une hausse de 0,6% par rapport au mois précédent, en passant de 103,2 à 103,8.

Cette variation est le résultat de la hausse de 1% de l’indice des produits alimentaires et de 0,2% de l’indice des produits non alimentaires, a indiqué la Direction régionale du Haut-Commissariat au Plan (HCP) à Marrakech-Safi dans sa note de synthèse sur l’évolution de l’IPC dans la ville de Marrakech entre juin et juillet 2021.

Comparé au même mois de l’année précédente, l’IPC du mois de juillet dernier dans la ville de Marrakech, a enregistré une hausse de 2,7% en passant de 101,1 à 103,8, conséquence de la hausse de l’indice des produits alimentaires de 3,9% et de celui des produits non alimentaires de 1,8%, explique-t-on de même source.

Pour ce qui est de l’indice des sept premiers mois de 2021, il a connu une hausse de 1,1% par rapport à la même période de 2020, en passant de 101,9 à 103, ajoute la même source.

Pour les variations des indices des produits non alimentaires observées entre juin et juillet 2021, la hausse a concerné principalement les prix des « carburants » avec 2,7%, lit-on dans le document.

Les indices des classes alimentaires ont enregistré entre juin et juillet 2021, une hausse notamment pour les prix des « poissons et Fruits de mer » avec 6 ,5%, des « légumes » avec 2,8%, des « fruits » avec 2,4%, des « viandes » avec 2%, et des « huiles et graisses » avec 0,6 %.

En revanche, les prix ont diminué de 0,7% pour le « lait, fromage et œufs », note la même source. Pour rappel, au niveau national, l’IPC a connu, au cours du mois de juillet 2021, une hausse de 0,4% par rapport au mois précédent.

Cette variation est le résultat de la hausse de 0,4% de l’indice des produits alimentaires et de l’indice des produits non alimentaires.

Les hausses des produits alimentaires observées entre juin et juillet 2021 concernent principalement les « poisson et fruits de mer » avec 1,3%, les « viandes » avec 1%, les «huiles et graisses » avec 0,9%, les « légumes » avec 0,7% et le « café, thé et cacao » avec 0,3%.

En revanche, les prix ont diminué de 1,4% pour les « fruits » et de 0,3% pour les « eaux minérales, boissons rafraichissantes, jus de fruits et de légumes ».

Pour les produits non alimentaires, la hausse a concerné principalement les prix des « carburants » avec 3,2%.

Les hausses les plus importantes de l’IPC ont été enregistrées à Al Hoceima avec 1,8%, à Casablanca et Tétouan avec 0,7%, à Marrakech avec 0,6%, à Fès, Safi et Beni-Mellal avec 0,5%, à Meknès avec 0,4%, et à Kénitra, Rabat, Dakhla et Errachidia avec 0,3%.

En revanche, une baisse a été enregistrée à Laâyoune avec 0,1%.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco



Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page