Marrakech: du nouveau dans l’affaire des Franco-algériens ayant humilié des enfants

Le parquet général compétent de la ville de Marrakech a ordonné la poursuite en état de détention de deux « humoristes » franco-algériens, ayant commis la vidéo humiliante et éhontée d’enfants marocains. Quant au dossier du troisième mis en cause, qui était en compagnie de Brahim Bouhlel et de Hedi Bouchnafa, il sera examiné ultérieurement

Selon les données en possession de Le Site info, il s’agit au fait d’un « artiste » d’origine algérienne et d’un autre « artiste » d’origine marocaine, tous deux naturalisés Français. Ils sont poursuivis pour plusieurs chefs d’accusation, dont la publication et le partage de photos et de vidéos de personnes sans leur consentement, de diffamation et d’allégations mensongères sur leur vie privée, ainsi que d’humiliation de mineurs.

Le parquet général compétent a fixé la date du mercredi 14 avril courant pur la première audience des mis en cause. Auparavant, une enquête avait été diligentée concernant la vidéo incriminée, perpétrée par ces « célébrités » et portant atteinte à l’intégrité et à l’honneur de jeunes enfants. Ladite enquête a fini par l’interpellation des auteurs de cet enregistrement éhonté et leur placement en garde à vue, après leur audition.

A.C.

Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page