Marrakech: coup dur pour le propriétaire du café La Crème

La CremeLa Creme

La Cour d’appel de Marrakech a refusé, pour la seconde fois, la demande de réouverture du café La Crème qui a été le théâtre, en 2017, d’une terrible fusillade.

Selon Al Massae, les avocats de son propriétaire avaient déposé une requête, demandant la réouverture du lieu en léguant sa gestion à deux anciens employés. Il s’agit de du 2ème refus du tribunal qui n’a toutefois pas révélé les raisons de sa décision.

En parallèle, le parquet général avait, de son côté, demandé à ce que cette seconde requête soit également refusée, expliquant cela du fait que le propriétaire du café est poursuivi en état de liberté pour de graves chefs d’accusation.

La décision du tribunal a d’ailleurs provoqué la colère de la défense du patron du café. Ses avocats s’attendaient en effet à une approbation de la part des juges.

Ce crime remonte au 2 novembre 2017 lorsque deux citoyens hollandais d’origine dominicaine et surinamienne se sont dirigés vers le café “La Crème” et ont ouvert le feu sur les clients. Cet assaut armé a fait un mort, un jeune étudiant en médecine, et deux blessés.

Les deux coupables ont été arrêtés pour meurtre avec préméditation et tentative de meurtre suite aux investigations menées immédiatement après le crime par la police judiciaire de Marrakech et la brigade de police judiciaire en coordination avec la direction générale de surveillance du territoire national.

N.M.

 

Suggestions d’articles

Météo Maroc: les températures estivales de retour

Les prévisions météorologiques pour la journée du dimanche 16 juin 2019.