Les Marocains de confession juive fêtent aussi leur nouvel an

Cette année, le nouvel an musulman et juif ont été célébrés le même jour au Maroc. Tout un symbole.

Au moment où les musulmans fêtaient dans la piété l’avènement du nouvel an de l’Hégire, nos concitoyens de confession juive fêtaient, eux aussi, le nouvel an du calendrier hébraique de l’année 5777.

Cette coïncidence extraordinaire se poursuivra jusqu’au 12 du mois, puisque les musulmans célèbrent Achoura et les juifs Yom Kippour (Le Jour du Grand Pardon).

Les Marocains de confession juive fêtent leur nouvel an pendant deux jours et pratiquent des rites spécifiques, notamment en dansant autour d’une tête de mouton ou de poisson et de certains légumes et fruits, comme signe de gratitude envers le Seigneur.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page