Marocains bloqués à Moscou: la DGSN intervient

Les éléments de la DGSN en Russie sont intervenus le 24 juin dernier pour faciliter le déplacement des supporters marocains bloqués à Moscou vers Kaliningrad afin d’assister au match du Maroc contre l’Espagne. 

Selon une source de Le Site info, les autorités russes ont interdit à environ 100 Marocains de voyager, à partir de la gare ferroviaire de Moscou, à la ville où la rencontre a eu lieu «parce qu’ils n’ont pas de visa» et ne sont munis que de leurs Fans ID. Le train vers Kaliningrad passe, en effet, par la Lituanie, un pays de l’Union européenne.

Les autorités ont ainsi transporté les supporters marocains à une compagnie aérienne à Moscou, leur demandant de prendre des vols directs vers Kaliningrad. Sauf que les concernés ont totalement refusé la proposition de la police russe qui a finalement décidé de faire appel aux hommes de Hammouchi pour intervenir d’urgence et trouver une solution.

Ces derniers se sont immédiatement rendus à ladite compagnie et ont appelé les dizaines de supporters marocains à respecter les règles du pays qui stipulent que toute personne souhaitant prendre le train de Moscou vers Kaliningrad doit avoir son visa puisque la Lituanie est située à ses frontières.

La même source a ajouté que les représentants de la DGSN, qui ont également servi d’interprètes entre les Marocains et les autorités russes, ont réussi à calmer la colère en coopérant avec ces dernières afin de baisser les prix des vols vers Kaliningrad. Elle a ajouté que les responsables russes ont pris en charge le logement du public marocain.

Constituée essentiellement d’éléments de l’antenne marocaine d’Interpol et de la lutte contre l’hooliganisme et autres violences dans les stades, cette unité a la charge de veiller sur les déplacements des milliers de supporters marocains.

La mission de la DGSN durera jusqu’à la fin du Mondial russe, sachant que ses membres s’étaient rendus sur place bien avant la Coupe du monde. Ils ont eu le loisir d’effectuer des visites de reconnaissances aux différents sites prévus pour la grand-messe et ont assisté à plusieurs réunions avec la police locale.

Rida Erahmani et Noura Mounib


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page