Les Marocains accusés de sorcellerie dans une série égyptienne

L’acteur égyptien Ahmed Saâdani a présenté des excuses au public marocain sur Instagram. La raison? L’un des épisodes de sa série télévisée « Kabrit Ahmar », diffusée le 27 janvier, a évoqué « Aicha Kandisha » et accusé directement les Marocains de sorcellerie.

Dans son message, l’artiste a affirmé qu’il s’agissait d’un malentendu et qu’il comptait, vers la fin de la série, faire un live sur les réseaux sociaux pour tirer les choses au clair et écarter toute mauvaise interprétation. «Les Marocains ont tout mon respect et mon estime. C’est un grand malentendu», a-t-il tranché.

Ce n’est pas la première fois que les Egyptiens pointent directement du doigt les Marocains dans leurs produits télévisés. Mais comme on dit, qui aime bien châtie bien.

N.M.

 

Articles similaires

Suggestions d’articles

Covid-19 au Maroc: le suivi à domicile expliqué par un médecin

Le ministère de la Santé a décidé, mardi, d'instaurer la prise en charge à domicile des personnes asymptomatiques.