Marocaine tuée en Turquie: le département de Benatiq entre en jeu

Une Marocaine originaire d’Errachidia a été tuée samedi dernier par le mari de sa sœur à Antalya, en Turquie. Le mis en cause, de nationalité turque, a asséné plusieurs coups mortels à la victime, avant de prendre la fuite. Les autorités marocaines se sont saisies de l’affaire.

Dans un communiqué parvenu à Le Site Info, le ministère délégué chargé des Marocains résidant à l’étranger et des Affaires de la migration indique avoir entrepris, en coordination avec l’Ambassadeur du Royaume à Ankara, toutes les démarches nécessaires afin de rapatrier la dépouille de la défunte Rajae Aït El Haj vers le Maroc, où elle sera inhumée.

Et d’ajouter que « dans l’attente de l’achèvement des formalités administratives nécessaires au rapatriement, le ministère veillera à mettre à disposition une ambulance pour le transfert de la dépouille de l’aéroport Mohammed V vers Errachidia ».

Rappel des faits

Des sources concordantes avaient indiqué que la défunte était souvent en conflit avec son beau-frère, âgé de 41 ans. Elle avait gagné le procès qu’elle a intenté contre lui et le quadragénaire ne devait plus s’approcher de la maison durant deux mois. Ce qui a provoqué sa colère, le poussant à commettre l’irréparable. Après être entré par effraction à l’appartement de sa belle-sœur, le coupable, dans un état d’hystérie, a poignardé la victime, la tuant sur le coup.

Alertée, la police s’est rendue sur les lieux du drame et a évacué le corps de la jeune femme à la morgue pour autopsie. Le coupable, qui a pris la fuite après avoir commis son crime, est activement recherché par les autorités turques.

S.L. et R.T.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page