Marocain arrêté pour “apostasie”: la version de la DGSN

La DGSN a démenti catégoriquement l’arrestation présumée, le 18 avril, par les services de sûreté de Rabat, d’un individu (Lahcen M) en raison de sa conversion au christianisme, qui a été relayée par des médias étrangers et nationaux, et mentionnée dans les rapports attribués à des associations et organisations de la société civile.

La DGSN exprime, dans un communiqué publié ce vendredi, son étonnement suite à la publication de ces informations fallacieuses, sachant qu’elle met à la disposition des médias nationaux et internationaux des mécanismes institutionnels de communication pour répondre constamment à leurs questions.

Les services de sûreté de Rabat n’ont procédé à l’arrestation d’aucune personne faisant l’objet des accusations et répondant à l’identité mentionnées dans les médias ou dans les rapports érronés publiés à ce sujet, souligne le communiqué, précisant qu’aucun ressortissant marocain ou étranger n’a été soumis ni à une mesure restrictive de liberté ni à une enquête pour les actes présumés.

Les allégations relatives à la torture et aux traitements dégradants portant atteinte à la dignité dont a été victime la personne inexistante, citée dans les rapports publiés, sont fausses et fabriquées de toute pièce, basées sur des faits hypothétiques et n’ont aucunement été traitées ou enregistrées par les services de la préfecture de police de Rabat, ajoute le communiqué.

S.L. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Casablanca: liesse populaire après la victoire des Fennecs (VIDEO)

Les lions de l'Atlas ont-ils remporté leur deuxième Coupe africaine des Nations après l'orpheline première de 1976? Le visiteur étranger de la capitale économique du Royaume l'aurait cru aisément...