Maroc: y a-t-il vraiment un risque à consommer de la viande?

Alors que l’opération de vaccination contre la fièvre aphteuse se poursuit dans tout le Royaume pour couvrir l’ensemble du cheptel de bovin national, le président de la Fédération Marocaine des Droits du Consommateur (FMDC), Bouazza Kherrati, tient à rassurer les Marocains.

“Notre organisme travaille pour sensibiliser les gens au sujet de la fièvre aphteuse. Cette maladie ne touche pas les êtres humains”, a-t-il indiqué dans une déclaration à Le Site Info. Aussi, il appelle l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) à communiquer avec les citoyens afin d’apporter des réponses précises à leurs inquiétudes.

Par ailleurs, Kherrati est revenu sur les rumeurs diffusées par des pages Facebook, appelant au “boycott” de la viande. “C’est complètement faux, la fièvre aphteuse se limite aux animaux et donc la consommation de la viande ne pose aucun problème”, a-t-il dit.

Rappelons que l’ONSSA a annoncé qu’elle procédera à l’indemnisation des éleveurs dont les bovins ont été atteints par cette maladie, “conformément à la réglementation en vigueur qui détermine les taux d’indemnisation lesquels varient en fonction du type, de l’âge et de la race de l’animal tout en prenant en compte son prix au marché”.

Aymane A.K.

Suggestions d’articles

Fièvre aphteuse: la mobilisation se poursuit au Maroc

L’opération de vaccination des bovins se poursuit dans tout le Royaume pour couvrir l’ensemble du cheptel de bovin national...