Maroc: vers un retour à la vie normale en février ?

Malgré la hausse fulgurante du nombre de cas de contamination par le covid-19, des experts et membres du Comité scientifique et technique de lutte contre la pandémie prévoient la fin de la troisième vague en février.

Beaucoup d’experts marocains ont déclaré que la troisième vague atteindra son pic dans les semaines à venir, et que tout de suite après, le taux d’infection et de cas graves diminuera.

Les experts ont par ailleurs appelé les Marocains au respect du protocole sanitaire : port du masque, lavage des mains et distanciation physique. Ils appellent également les citoyens à s’engager dans la campagne de vaccination, et à recevoir la troisième dose.

Pour rappel, un total de 9.355 nouveaux cas d’infection au nouveau coronavirus (Covid-19) et 6.687 guérisons ont été enregistrés au Maroc au cours des dernières 24 heures, a indiqué mercredi le ministère de la Santé et de la protection sociale.

Dans son bulletin quotidien sur la situation épidémiologique, le ministère a relevé que le nombre de primo-vaccinés a atteint 24.626.900, celui des personnes ayant reçu deux doses s’élève à 23.029.987, alors que 3.984.519 de personnes ont eu trois injections.

Le nombre total des décès est passé à 15.025 (létalité 1,4%), avec 13 nouveaux cas enregistrés dans les régions Casablanca-Settat (6), Souss-Massa (2), Rabat-Salé-Kénitra (1), Fès-Meknès (1), Marrakech-Safi (1), Beni Mellal-Khénifra (1) et Draâ-Tafilalet (1).

Les cas actifs sont au nombre de 63.182 alors que 128 nouveaux cas sévères ou critiques ont été enregistrés en 24 heures pour un total de 556, dont 28 sous intubation. Quant au taux d’occupation des lits de réanimation, il se situe à 10,6%.

M.F.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page