Le Maroc va accorder plus de droits aux femmes abandonnées

Le roi Mohammed VI a toujours montré sa volonté de venir en aide à cette frange de la société qui survit dans la précarité et l’indifférence. Dans ce contexte, le ministre de l’Economie et des finances a fait le nécessaire pour renforcer cette volonté royale.
Mohamed Boussaid a ainsi annoncé l’extension des prérogatives du Fonds d’entraide familiale, au profit des femmes abandonnées et sans ressources, ainsi qu’à leurs enfants ayant droit à la pension alimentaire.
Ces mesures, explicitées par le ministre de l’Economie et des finances, figurent dans le Projet de Loi de Finances 2018 et permettront des aides à ces femmes abandonnées dont la situation personnelle et familiale est des plus précaires.
De même, les enfants auront droit aux prestations du Fonds d’entraide familiale au cas ou la maman décéderait, a ajouté Mohamed Boussaid. A noter que l’application des mesures du PLF entrera en vigueur le 1er janvier 2018.
Elle concernera également les nouveautés de l’enveloppe budgétaire qui sera consacrée au Fonds d’entraide familiale, au bénéfice des femmes abandonnées et de celui de leur progéniture.
Larbi Alaoui


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page