Maroc-USA-Israël: ce qu’a dit Blinken à l’occasion du 1er anniversaire de l’accord tripartite

L’accord signé il y a un an entre le Maroc, les Etats-Unis et Israël est une « réussite diplomatique » qui amorce une nouvelle ère de paix, de stabilité, d’opportunités et de compréhension, a affirmé ce mercredi le Secrétaire d’Etat américain, Antony Blinken.

Le chef de la diplomatie américaine s’exprimait dans un message vidéo de félicitations diffusé à l’occasion du premier anniversaire de l’accord tripartite, lors d’une visioconférence qui a connu la participation du ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, du ministre israélien des Affaires étrangères, Yaïr Lapid et du Chargé d’Affaires de l’Ambassade des États-Unis au Maroc, David Greene.

Blinken a, dans ce cadre, rappelé qu’au lendemain de la signature de leur déclaration commune, le Maroc et Israël ont ouvert leurs espaces aériens, « pour la première fois depuis des décennies”, à raison de dix vols directs par semaine.

Il a également indiqué que le Royaume et Israël ont conclu des accords qui facilitent les exercices militaires conjoints et intensifient les relations économiques, notant qu’un nouveau Conseil d’affaires Maroc-Israël a aidé à créer plus de 30 partenariats dans les secteurs de la technologie, de l’agriculture, de l’eau, du textile, de la santé et des énergies renouvelables.

Des discussions sont en cours pour collaborer à des projets de désalinisation et pour créer des programmes d’échanges d’étudiants sur la durabilité environnementale, a ajouté Blinken, relevant que les deux pays ont approfondi leurs liens culturels pour qu’un million d’Israéliens d’origine marocaine puissent renouer avec leurs racines, et que les jeunes athlètes marocains et israéliens puissent s’entraîner ensemble.

« Ces mesures ne sont pas seulement positives pour Israël et le Maroc, elles le sont aussi pour la région dans son ensemble », a estimé le chef de la diplomatie américaine, assurant que les Etats-Unis veulent « élargir davantage le cercle de la diplomatie pacifique ».

Blinken a, en outre, fait observer, qu’à travers la reprise de leurs relations, le Maroc et Israël montrent la voie aux autres pays pour « discuter ouvertement et de manière constructive de leurs objectifs communs et de leurs points de désaccord”, saisir les opportunités mutuellement bénéfiques et rassembler les peuples dans l’amitié.

“C’est pourquoi les États-Unis se sont engagés à soutenir et à étendre les accords d’Abraham », a souligné le chef de la diplomatie américaine.

« Nous vous sommes reconnaissants de vos efforts continus pour approfondir et renforcer les liens entre deux grands partenaires et amis des États-Unis », a relevé Blinken, faisant part de la détermination de Washington à poursuivre “notre travail ensemble pour construire une région plus pacifique et plus prospère ».

Signé le 22 décembre 2020 à Rabat, l’Accord tripartite Maroc-USA-Israël a ouvert la voie à une coopération fructueuse avec des perspectives prometteuses entre les trois pays.

La première année de l’Accord, qui a acté le rétablissement des relations entre le Royaume du Maroc et l’Etat d’Israël, a enregistré des avancées importantes marquées par le raffermissement des liens sur les plans bilatéral et trilatéral dans différents domaines, aussi bien politique et diplomatique qu’économique.

FA


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page