Maroc: une vague de limogeages plane sur des présidents de communes

Limogeage et Chambre criminelle chargée des crimes financiers attendent au tournant des dizaines de présidents de communes urbaines et rurales, rapporte le quotidien Al Massae de ce mardi 20 mars.
Des rapports, aussi bien de la Cour des comptes que des Directions générales des ministères de l’Intérieur et de l’Economie, ont ainsi mis le doigt sur les dysfonctionnements dont sont rendus coupables ces responsables communaux.
Le journal précise que le point commun des concernés est la grave accusation qui pèse sur leurs têtes de dilapidation flagrante des deniers publics. Ceci, en gaspillant des centaines de millions de dirhams dans la réalisation d’études qui ne se sont avérées qu’un mobile pour faire bénéficier de la manne des bureaux d’études nationaux et étrangers.
Aussi, une vague de limogeages sera-t-elle le lot de plusieurs présidents de communes.
Ces derniers seraient issus de villes dont les élus avaient paraphé les Programmes de mise à niveau urbaine. L’enveloppe budgétaire desdits programmes avait englouti des centaines de millions de dirhams. Et les rapports d’inspection s’étaient intéressés à la durée d’exécution des projets, au respect des clauses des contrats signés, à l’identification des bénéficiaires, entre autres critères.
Une liste des noms des mis en cause sera publiée par le ministère de l’Intérieur et concernera les grandes communes.
L.A.




Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page