Maroc : une nouvelle histoire de raqi tourne mal

Une petite fille, à peine âgée de 6 ans, a trouvé la mort, mardi 23 avril, lors d’une séance de roqia qui a mal tourné, a appris Le Site info de sources concordantes.

Le drame, qui s’est produit Kénitra, a eu lieu lors de cette séance d’exorcisme, orchestrée par le frère de la victime qui s’autoproclame « raqi ». La jeune fille a été immédiatement transportée à la morgue pour être autopsiée, rapportent les mêmes sources.

Aussitôt informées, les autorités locales ont ouvert une enquête en vue d’élucider les tenants et aboutissant de cette affaire qui a secoué la ville de Kénitra.

Au Maroc, les affaire de « raqi » ne cessent de créer la polémique et de provoquer des drames.

Récemment à Dakhla, les autorités avaient interpellé un raqi qui abusait sexuellement de ses « clientes ». L’homme, marié, et une femme divorcée ont été arrêtés sous les chefs d’accusation d’adultère, de complicité et d’offense à la police judiciaire.

A.K.A. et K.Z.




Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page