Maroc: une mère et ses enfants vivent sous un camion abandonné

Le Centre marocain des droits de l’Homme, section de la ville de Souk El Arbaa du Gharb, vient de révéler un drame humain des plus douloureux. Il s’agit d’une mère de famille obligée de vivre avec ses enfants sous un poids lourd.

Dans un enregistrement vidéo diffusé sur les réseaux sociaux, Fattouma décrit cette situation de grande précarité qui, depuis quelque six mois, lui a avait fait choisir de se réfugier, avec ses cinq enfants, sous le véhicule à l’abandon.

Souffrant d’un handicap moteur, au niveau de ses membres inférieurs, séparée de son mari depuis longtemps, cette mère de famille ne peut subvenir aux besoins quotidiens de sa famille. Sa progéniture et elle dépendent de la générosité de certains bienfaiteurs de souk El Arbaa et du soutien de la section locale du Centre marocain des droits de l’Homme. En revanche, se plaint Fattouma, les autorités locales n’ont pas bougé le petit doigt pour lui venir en aide, alors qu’elles sont au courant de sa triste situation.

Et pour ne rien arranger, en plus de l’indifférence et du mutisme des autorités, la mère de famille pointe également l’attitude d’une association qui lui avait promis monts et merveilles. Alors qu’en fin de compte, son dossier a été utilisé pour d’autres desseins.

Dans ces conditions et ne voulant plus que les siens n’aient qu’un camion pour toit, Fattouma a eu comme dernier recours un appel qu’elle a adressé au roi Mohammed VI, quémandant son soutien et son aide.

Pour plus d’informations sur ce cas social déchirant et pour permettre aux âmes charitables désirant apporter une quelconque aide à Fattouma et à ses enfants, contactez le numéro de téléphone ci-après: 06 31 21 65 61.

L.A.

عرض محدود مع كوراليا _ إستفيدوا من %3 تخفيض على جميع مشاريعنا

Suggestions d’articles

Marrakech: un marché ravagé par un incendie

Un terrible incendie a éclaté dans un marché à Tahanaout, dans la région de Marrakech, et a causé d’importants dégâts matériels.