Maroc : une femme enterrée vivante à Ben Ahmed?

Si pour l’agent 007, “On ne vit que deux fois”, une femme de Ben Ahmed, dans les environs de Settat, est morte deux fois, après être revenue à la vie.
Dans une déclaration à Le Site info, le mari éploré et encore sous le choc, raconte les péripéties de ce drame aussi terrible qu’étrange. La femme de Mohamed avait subi une délicate opération chirurgicale dans une clinique casablancaise, la semaine écoulée. Quelques heures après, le lundi à 18h, la famille a été informée du décès de la patiente. Seulement, le lendemain matin, la clinique a démenti la triste nouvelle en assurant que les battement du coeur de la femme avaient repris de plus belle.
Mohamed affirme qu’il n’a cru cette nouvelle bonne nouvelle qu’en constatant de lui-même que son épouse était encore en vie. Mais ni lui, ni la famille n’étaient au bout de leurs peines car, six heures plus tard, ils ont été officiellement informés de la mort de la femme et l’acte de décès de la défunte leur a été délivré.
La tragédie incompréhensible ne s’est pas arrêtée là car, neuf jours après l’enterrement, une autre surprise attendait Mohamed et ses proches qui n’en revenaient pas. Ceci, car plusieurs citoyens avaient affirmé avoir entendu des cris venant de la tombe encore fraîche. Pourtant, le mari qui s’était recueilli plusieurs fois près de ladite tombe n’avait absolument rien entendu ni constaté. Mais vu que même des membres de sa famille avaient fait le même constat, il a décidé d’alerter les autorités. Celles-ci se sont alors rendues au cimetière et ont procédé à l’exhumation du corps de la défunte.
Le décès est alors confirmé cette fois-ci sans que Mohamed sache si son épouse avait été enterrée vivante ou morte!
Larbi Alaoui et Kawtar Zaki

Suggestions d’articles

CAN 2019: le comité d’organisation s’excuse après sa bourde sur le Saraha

Le comité d’organisation de la CAN 2019 a présenté ses excuses aux Marocains suite à la bourde monumentale commise dans le clip de la chanson officielle du tournoi.