Maroc: un tableau du Kamasutra censuré lors d’un vernissage

La délégation provinciale du ministère de la culture et le centre d’art moderne à Tétouan ont censuré une œuvre du Kamasutra lors d’un vernissage de l’artiste Khadija Tnana. Dans une déclaration à Akhbar Al Yaoum, cette dernière a affirmé que les responsables de l’exposition auraient reçu des menaces au cas où le tableau, indécent selon certains, ne soit pas interdit.

« Mon œuvre traite la perversion sexuelle de plus en plus fréquente dans la société marocaine, comme le harcèlement et le viol. Ce tableau tire la sonnette d’alarme sur ces maux qui rongent le pays et appelle à une véritable remise en question. Je n’arrive toujours pas à assimiler les raisons de cette censure », a précisé Tanana.

Pour sa part, le chef de service des affaires administratives de la délégation provinciale du ministère de la culture, Ijlal Meslouhi, a estimé que le contenu de l’œuvre en question ne respectait pas le règlement intérieur des vernissages.

« Le tableau de Khadija Tnana montre un ensemble de positions sexuelles contraires aux préceptes de la religion et de la morale. D’autant plus que cette œuvre ne figurait pas dans le catalogue officiel de l’exposition », s’est-elle défendue, ajoutant qu’un rapport a été envoyé au ministère.

N.M.

 

 

Articles similaires

Suggestions d’articles

40 nouveaux décès au Maroc: la répartition par régions (Covid-19)

2.552 nouveaux cas d'infection au coronavirus (Covid-19) et 2.318 guérisons ont été enregistrés au Maroc au cours des dernières 24 heures.