Maroc: l’ex-patron d’un parti islamiste appelle au boycott du Hajj

Le militant islamiste et ex-secrétaire général du parti Al-Badil Al-Hadari, dissous en 2008, Mustapha Mouatassim, a déclaré qu’il boycottait le Hajj et l’Omra.

« J’ai décidé de boycotter le Hajj et l’Omra parce que je crains que mes dépenses servent à acheter des armes pour tuer la population arabe, (peuple yéménite, la guerre en Libye, en Syrie…) ou pour conspirer contre la sécurité et l’unité de pays arabes et islamiques », a affirmé celui qui a été condamné dans l’affaire Belliraj et libéré après avoir bénéficié d’une grâce royale. ‘’Ce que nous dépensons au Hajj sert à déclencher des guerres ethniques et sectaires dans notre grande patrie islamique », a-t-il ajouté.

Mustapha Mouatassim a attribué la raison de son boycott du pèlerinage au prince héritier d’Arabie saoudite Mohammad ben Salman. « Je boycotterai le Hajj tant qu’il œuvrera pour liquider la cause palestinienne dans des transactions suspectes et tant qu’il sera à la solde de Donald Trump’’, a-t-il annoncé sur les réseaux sociaux.

Ce sont un peu plus de 30.000 pèlerins marocains qui se rendent chaque année aux lieux saints en Arabie saoudite et qui y dépensent environ 70.000 dirhams chacun.

M.J.K

Articles similaires

Suggestions d’articles

Arabie saoudite: suspendue depuis mars, la Omra va reprendre

Les autorités saoudiennes ont annoncé, mardi, la reprise progressive de la Omra, dès le début d'octobre, tout en respectant les mesures sanitaires de prévention pour protéger les pèlerins.