Maroc: un homme interdit de s’approcher de sa femme pendant un an!

La Cour d’appel de Taza a prononcé un jugement interdisant à un mari de s’approcher de son épouse pendant une année. Et ce, conformément à une étude réalisée par la Fédération des Ligues des  droits des Femmes, faisant état de verdicts inhabituels, prononcés par trois tribunaux.

Et selon le quotidien Al Massae, la Cour d’appel de Taza a condamné un mari violent  à ne pas approcher sa femme durant un an . Elle l’a aussi sommé de suivre un traitement psychique pendant toute une année également, afin qu’il apprenne à contenir sa colère et ses accès de violence, ainsi qu’à améliorer ses aptitudes communicatives.

Le tribunal de première instance d’Oujda avait ordonné l’hospitalisation d’un autre mari violent dans un centre d’accueil spécialisé dans le traitement des traumatismes psychiques.

Le troisième cas du genre est un verdict du tribunal de première instance de Larache. C’est celui à l’encontre d’un garçon à qui on interdit d’approcher sa mère ou de la contacter, pendant une année, pour violence caractérisée contre ascendants; ajoute la même source.

Pour rappel, d’autres verdicts similaires ont été prononcés contre des personnes accusées de harcèlements sexuels.

L.A.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Bab Sebta: la photo d’une marchande informelle interpelle la Toile

Les réseaux sociaux ont largement commenté la photo, prise au poste-frontière de Bab Sebta. On y voit une jeune femme, surprise avec plusieurs bouteilles de boissons alcoolisées, cachées sous ses vêtements et solidement collées avec du ruban adhésif.