Maroc: un faux gynécologue mis sous les verrous

Les services sécuritaires  de Béni Mellal ont remis au parquet général compétent un individu aux nombreux antécédents judiciaires; Plusieurs fois interpellé pour son implication dans des affaires d’escroquerie et d’arnaque, le mis en cause, 54 ans, se faisait également passer pour un gynécologue obstétricien.

Le faux praticien avait même ouvert un « cabinet » chez lui. Et il prescrivait à ses « patientes » enceintes des médicaments et autre potions dans le but de provoquer une interruption volontaire de grossesse (IVG) médicamenteuse.

De même que l’escroc procédait à d’autres « consultations », rédigeait des ordonnances et prescrivait des traitements, alors qu’il n’avait ni diplôme de médecin, ni celui d’infirmier, ni même aucune notion médicale.

Par ailleurs, les fouilles entreprises dans son « cabinet » ont permis  la saisie de tout un attirail propre à l’exercice de de la médecine: serviette médicale, blouse blanche, gants et médicaments. Matériel que le faux gynécologue utilisait pour « soigner ses patientes ».

L’interpellation de ce faux « Docteur Knock », version mellalie, est survenue suite à de nombreuses investigations sur ces louches activités, en collaboration étroite avec d’autres parties prenantes, services médicaux et autorités territoriales.

Le mis en cause a été en garde à vue, pour complément d’enquête, et déféré devant le parquet général compétent.Celui-ci a ordonné sa détention provisoire.

L.A.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Maroc/Covid-19: 4.346 nouveaux cas ces dernières 24h

Le Maroc enregistre désormais 364.190 cas confirmés de contamination au nouveau coronavirus, dont 5.985 décès et 314.237 guérisons.