Maroc: un ex-secrétaire d’Etat en colère à cause du film «Classe 8» (PHOTO)

Khalid Samadi a critiqué 2M à cause de la rediffusion, dimanche soir, du célèbre film marocain «Classe 8».

Dans un post sur sa page Facebook, le secrétaire d’État chargé de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a souligné que le ministère a consenti tellement d’efforts pour redorer l’image de l’école marocaine et de l’enseignant dans les spots publicitaires. «Après les mises en garde de Saaid Amzazi, plusieurs marques ont retiré leurs publicités et n’ont plus jamais porté atteinte à l’image des établissements scolaires. Toutefois, j’estime qu’il est nécessaire, aujourd’hui, de réitérer cet appel et dénoncer cette campagne dégradante à l’encontre de l’école», a écrit Samadi.

Et d’ajouter : «Pendant que les chaînes étrangères diffusent des émissions de débat pour préparer les apprenants et les enseignants à la rentrée scolaire, 2M insiste à rediffuser le film controversé «Classe 8» alors que le retour aux classes est dans quelques jours. Ce film encourage la violence, les agressions, le harcèlement dans les écoles, le manque de respect aux enseignants… Le réalisateur met l’accent sur ces maux sans pour autant y remédier. Au contraire, c’est une sorte de normalisation qui poussera les apprenants à en prendre de la graine. Est-ce grâce à ce genre de films qu’on compte réussir à redorer l’image de l’école chez les élèves et les familles ?».

A noter que le célèbre film «Classe 8» relate l’histoire de Leila, professeure de Français fraîchement mutée à un lycée à Casablanca après avoir passé plusieurs années à la campagne. Mais la vie de la jeune femme de 28 ans se transforme en enfer à cause de deux élèves, Mjid et Miloud. Victime de menaces, d’intimidations et de harcèlement, Leila ne tarde pas à sombrer dans une terrible dépression.

H.M.

 


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco



Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page