Maroc: un député alerte sur la prolifération des déchets ménagers et médicaux dans plusieurs villes

Le Parlement a réagi à la grande prolifération des ordures ménagères et des déchets médicaux et pharmaceutiques dans plusieurs villes marocaines. Ce désastre environnemental ne cesse de susciter de nombreuses critiques, particulièrement de la part de la population et des acteurs de la société civile et des droits de l’Homme.

A ce propos, le député du Mouvement populaire (MP) à la Chambre des représentants, Mohamed Hachimi, a  affirmé que malgré les efforts déployés par les gouvernements qui se sont succédé, concernant la gestion, la collecte et le traitement des ordures ménagères et des déchets hospitaliers, dans les périmètres urbain et rural, plusieurs villes marocaines, telles que Settat, pâtissent encore de l’accumulation de ces différents détritus, dont les répercussions environnementales et écologiques se multiplient dangereusement.

Le député harakiste, membre de la Commission des secteurs productifs à la Chambre des représentants, a également considéré que cette problématique appelle au renforcement du partenariat et de la participation de l’Etat et du secteur privé, afin de mettre fin à ce désastre environnemental. Il s’est aussi interrogé sur la possibilité de la création, par le ministère de tutelle, de projets clairs et réfléchis concernant la gestion, la collecte et le traitement des déchets précités, à l’instar de ce qui se fait dans plusieurs pays, comme l’Italie par exemple.

Ceci, a expliqué Mohamed Hachimi, sachant que de nombreuses collectivité territoriales, particulièrement celles de la province de Settat, ne peuvent pas y réussir, à cause de l’absence de moyens nécessaires permettant d’atteindre les objectifs environnementaux escomptés.

L.A.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page