Maroc: se dirige-t-on vers un reconfinement ? Ait Taleb tranche

Khalid Ait Taleb a donné de nouvelles précisions sur la vague Omicron qui touche actuellement le Maroc. Dans une déclaration à Reuters, le ministre de la Santé et de la protection sociale a indiqué que le pic de la vague devrait être atteint vers début février, soulignant que les cas de contaminations commenceront à baisser en mars.

Ait Taleb a également écarté l’hypothèse d’un retour au confinement général alors que le Royaume enregistre des chiffres inquiétants du covid. «Un reconfinement est pour l’instant exclu. Les mesures restrictives pourraient, toutefois, être renforcées, selon l’évolution de la situation épidémiologique», précise le ministre.

Pour rappel, un total de 5.518 nouveaux cas d’infection au nouveau coronavirus (Covid-19) et 1.711 guérisons ont été enregistrés au Maroc au cours des dernières 24 heures, a indiqué mercredi le ministère de la Santé et de la Protection sociale.

Dans son bulletin quotidien sur la situation épidémiologique, le ministère a relevé que le nombre de primo-vaccinés a atteint 24.603.530, celui des personnes ayant reçu deux doses s’élève à 22.991.266, alors que 3.628.856 personnes ont eu trois injections.

Le nombre total des décès est passé à 14.935 (létalité 1,5%), avec 8 nouveaux cas enregistrés dans les régions de Casablanca-Settat (4) et Rabat-Salé-Kénitra (4).

Les cas actifs sont au nombre de 46.081 et 90 nouveaux cas sévères ou critiques ont été enregistrés en 24 heures pour un total de 368, dont 10 sous intubation. Quant au taux d’occupation des lits de réanimation, il se situe à 7%.

N.M.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page