Maroc: pourquoi il ne faut pas rouvrir les frontières, selon un expert

Alors que le Maroc est touché pas une méchante vague d’Omicron, plusieurs citoyens se posent des questions sur la nécessité du prolongement de la fermeture des frontières.

A ce propos, Moulay Mustapha Ennaji a indiqué à Le Site info que la réouverture des frontières provoquera l’effondrement du système sanitaire dans le Royaume.

«La hausse des cas d’infection au covid-19 était prévue. A l’instar de la plupart des pays du monde, le Maroc n’était pas à l’abri de cette vague. Il est donc encore très tôt d’évoquer la réouverture des frontières. La situation épidémiologique n’est pas encore stable et les chiffres du covid enregistrés actuellement sont inquiétants», déplore Pr Ennaji.

Rappelons que plusieurs Marocains se demandent si la fermeture des frontières, annoncée jusqu’au 31 janvier, sera prolongée, surtout que la situation épidémiologique est de plus en plus grave. Les Marocains bloqués à l’étranger, eux, sont les plus lésés par cette décision et espèrent une réouverture dans les plus brefs délais afin de retourner au Royaume.

Une source fiable de Le Site info a confié que la prolongation de la fermeture des frontières est quasi-certaine, précisant que cette décision évitera au Maroc une véritable «hécatombe sanitaire», d’autant plus que le variant Omicron poursuit sa propagation à travers le monde.

«Le Maroc a choisi de prendre les devants et a fermé son espace aérien afin de protéger ses citoyens de la propagation rapide de cette nouvelle souche du covid. Pourtant, les cas de contaminations ont considérablement grimpé, ce qui poussera les autorités à renforcer les contrôles», explique notre source.

Notons que le Maroc a décidé de prolonger la fermeture des frontières jusqu’au 31 janvier 2022. La décision a été prise  dans le cadre des mesures pour endiguer le risque de propagation du coronavirus, du variant Omicron en particulier.

«Prolongement de la suspension de tous les vols de passagers de et vers le Maroc jusqu’au 31 janvier 2022», a annoncé l’Office national des aéroports sur sa page officielle.

Le 28 novembre dernier, le Comité interministériel de suivi du Covid avait annoncé la suspension de tous les vols directs de passagers en provenance et à destination du Royaume.

« En raison de la propagation rapide du nouveau variant du virus de la Covid-19 – Omicron (B.1.1.529), notamment en Europe et en Afrique, et afin de préserver les acquis réalisés par le Maroc dans la lutte contre la pandémie et protéger la santé des citoyens il a été décidé de suspendre tous les vols directs de passagers à destination du Royaume du Maroc», avait précisé le Comité dans un communiqué.

N.M.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page