Maroc: un pédophile italien écope de 6 ans de prison

Les affaires de pédophilie impliquant des étrangers sont de plus en plus courantes au Maroc et mobilisent les associations. Voici la dernière en date.

Al Akhbar traite ce mardi d’une affaire qui a secoué la commune rurale de Mers El Kheir (préfecture de Skhirat-Temara).
Le 29 décembre 2014 à 22h30, la police et la gendarmerie vont à la résidence Nour 2.
« Les habitants se doutaient de ce qui se tramait derrière les portes closes de la demeure d’un ressortissant italien, surtout qu’ils avaient aperçu un enfant partir chez l’épicier avec un billet de 200 dirhams », explique le quotidien.
Les policiers ont frappé à la porte du pédophile qui a refusé de leur ouvrir et n’ont pas hésité à y pénétrer de force. Ils ont découvert l’italien en état d’ébriété en compagnie d’un mineur de leur voisinage caché dans les toilettes.
Entre temps, les gendarmes et la police ont débarqué sur les lieux pour constater de visu les faits.
La machine judiciaire s’est logiquement mise en branle. L’accusé a été mis en détention préventive sur ordre du parquet.
Après enquête, l’enfant a raconté comment il a été entraîné chez l’italien par deux autres amis, moyennant des sommes d’argent variant entre 100 et 200 dirhams.
Ce jour là, le jeune garçon, après un examen médical, a reconnu comment lui et deux autres jeunes se rendaient chez l’italien pour 100 dirhams chacun.
Une affaire bouclée par la gendarmerie, la police et la justice. Le pédophile a été présenté au juge chargé de l’affaire à Rabat  le 5 octobre 2015. Il a été condamné à 6 ans de prison ferme et à une amende de 80.000 dirhams de dommages et intérêts.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page