Le Maroc ouvre une enquête sur la queue de dinosaure vendue au Mexique:

Mardi 16 janvier, la queue d’un dinosaure retrouvée au Maroc a été vendue aux enchères au Mexique.

Le ministre de l’Energie, des mines et du développement durable, Aziz Rabbah, dans un entretien accordé à l’agence de presse espagnole EFE, a fait savoir que le gouvernement marocain enquête actuellement sur « la véracité de l’information », afin de savoir si le fossile mis aux enchères provient réellement du Maroc. Avant d’ajouter que si cette information s’avère , le gouvernement ouvrira une enquête afin de savoir comment ce fossile a quitté le pays.

Lire aussi : La queue d’un dinosaure du Maroc sera mise aux enchères pour aider le Mexique

Selon les organisateurs de cette vente, la queue appartenait à un Atlasaurus, qui signifie reptile de l’Atlas, un dinosaure sauropode du Jurassique. L’agence de presse anglaise Reuters, avait précisé que les paléontologues marocains ont pris 300 heures pour nettoyer les restes gigantesques du reptile, avant que les scientifiques de l’Utah ne les reconstituent.

Les médias locaux avaient fait savoir que le fossile est au nom d’un riche entrepreneur mexicain qui voulait garder l’anonymat.

D’une longueur de 4 mètres et  180 kg, la queue a été proposée à un prix de réserve de 1,8 million de pesos mexicains (95 805 dollars), selon l’organisateur Morton’s Auction House. Toute somme supérieure au prix de réserve a été reversée à la BBVA Bancomer Foundation pour aider à financer la reconstruction de quelque 5.000 écoles endommagées après les deux séismes qui ont touché le Mexique en septembre dernier et qui ont fait plus de 480 morts.

F.R.

 

Articles similaires

Suggestions d’articles

Non-port du masque: un virologue marocain tire la sonnette d’alarme

Pr Mustapha Naji, virologue et directeur du laboratoire de virologie de l'Université Hassan II de Casablanca, tire la sonnette d'alarme.