Maroc: mise en service d’alcootests juste après Ramadan

Comme “une personne avertie en vaut deux”, un conducteur sobre sera doublement plus tranquille au volant après la fin, à nos portes, du mois sacré de Ramadan. La sobriété sera de mise car les alcootests seront opérationnels et gare aux automobilistes dont, lors d’un contrôle de police, le pourcentage d’alcool dans le sang se révèlera positif . Un verre de trop sera passible de peine de prison, assortie d’amende et de retrait de permis pour une durée déterminée, selon le degré d’alcoolémie décelé!

Selon le quotidien Al Massae de ce vendredi, des directives ont été données  par la Direction générale de la sûreté nationale aux responsables sécuritaires concernés par  la mise en service des nouveaux appareils d’alcootests qui seront mis à leur disposition. Aussi, leur déperdition ou leur détérioration pourraient-elles valoir à leurs auteurs des sanctions en vigueur dans ce cas de figure.

Après le mois de Ramadan, des éthylotests serviront à la police de circulation pour accomplir  leur mission, lors des contrôles qu’ils seront amenés à faire aux quatre coins du Royaume, précise la même source. De couleur différente, chacun  des appareils aura un rôle spécifique. Celui de couleur jaune fera savoir si le conducteur a consommé une boisson alcoolisée ou non. Et le pourcentage d’alcool dans le sang sera connu grâce à l’éthylotest bleu.

Dans ce cas, le taux d’alcoolémie indiquera à l’agent constateur la démarche suivante à entreprendre. Sachant qu’un taux dépassant 0,10 miligramme par litre  équivaudra au conducteur de souffler dans un éthylomètre. Et si le test s’avère positif, le contrevenant sera passible d’une peine d’emprisonnement de six mois. Quant à l’amende qu’il encourt, son montant peut aller jusqu’à 10.000 DH . De même que son permis de conduite lui sera retiré pour six mois à un an.

Ces dispositions de la DGSN, entrant  en vigueur après la Fête religieuse de l’Aïd Al-Fitr, ont pour finalité première de lutter contre cette guerre meurtrière des routes marocaines. Ceci, et c’est un secret de Polichinelle, l’une des causes des nombreux accidents de circulation, avec leur funeste lot de morts et de blessés, est du fait de la consommation de boissons alcoolisées.

La sobriété est conseillée pour de multiples raisons. Mais dans le cas contraire, pour les”suppôts de Bacchus”,  il est préférable de céder le volant à quelqu’un qui n’a pas pris une seule goutte d’alcool. Cela évitera des drames sur la route, comme cela épargnera les peines encourues, citées précédemment.

N’oublions  pas le slogan “Quand on tient à quelqu’un, on le retient!”. Bonne fête et bonne route!

Larbi Alaoui

Articles similaires

Suggestions d’articles

Got Talent España: des enfants marocains font sensation (VIDEO)

Des mineurs marocains vivant dans des centres d’accueil à Melilla ont participé à l’émission Got Talent España. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ces jeunes n’ont pas laissé le jury de marbre.