Maroc: l’UMT demande l’augmentation de 1000 DH des salaires

Le Syndicat de l’Union marocaine du travail (UMT) a demandé au gouvernement Akhannouch l’augmentation de 1000 DH nets des salaires des fonctionnaires et des employés du secteur public.

Dans une circulaire concernant les revendications urgentes du secteur public, dont Le Site info a pris connaissance du contenu, la centrale syndicale a appelé à ce que le salaire minimum dudit secteur soit de 4000 DH. De même qu’il y est précisé l’importance de l’amélioration du système de promotion, à travers la révision du pourcentage de ladite promotion dans l’échelle à 36% en ce qui concerne toutes les institutions et cadres. Ceci, à l’instar de ce dont ont bénéficié plusieurs franges, parmi lesquelles les délégués judiciaires, les rédacteurs juridiques et les greffiers du ministère de la Justice.

L’UMT appelle également à la diminution du poids fiscal sur les citoyens, en réduisant l’impôt sur le revenu à travers la révision des tranches du revenu net imposable ou en augmentant le niveau minimum de l’exonération fiscale et ce, dans le cadre d’instaurer une plus grande justice fiscale.

Il a aussi été demandé d’augmenter la valeur  de la réduction de l’impôt sur le revenu sur les enfants et le mari de 30 à 300 DH et l’instauration de l’égalité des allocations familiales concernant tous les enfants des fonctionnaires, au lieu de différencier les indemnités familiales entre les 3 premiers enfants et les autres.

Enfin, la centrale syndicale a aussi appelé à l’intégration de tous les bacheliers+ 5 au numéro justificatif 509, à l’instar des pharmaciens et des chirurgiens dentistes.

L.A.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page