Maroc: l’Intérieur utilise des drones pour enquêter

Abdelouafi Laftit, ministre de l’intérieur, s’apprête à faire tomber de nouvelles têtes parmi les agents d’autorités, les secrétaires généraux en particulier. Selon Assabah, des commissions centrales ont été envoyées à plusieurs provinces afin d’enquêter sur des rapports élaborés par des secrétaires généraux et qui ont été contestés par des Caïds et des présidents d’arrondissements.

Ces derniers estiment que ces documents relèvent de fausses informations et visent à écarter certains agents accusés à tort d’avoir failli à leurs missions, leur servant tout simplement de boucs émissaires.

Le quotidien donne, comme exemple, le cas de Mohammedia où un secrétaire général serait mêlé à une mafia d’habitat insalubre. Selon les rapports, le mis en cause aurait exigé l’approvisionnement en électricité industrielle de certaines maisons construites sur des terrains à litige.

D’autres secrétaires auraient empêché que des plaintes de citoyens arrivent chez les gouverneurs, enfonçant, à leur passage, les chefs de services des affaires générales, accusés de couvrir de graves irrégularités. Ce service est effectivement chargé du contrôle et la vérification du travail des Caïds et des Cheikh.

Assabah précise également que les commissions chargées de l’enquête ne se sont pas contentées des photos présentées par les secrétaires généraux. Elles ont eu recours à des drones pour réactualiser les données et repérer les terrains qui bénéficient illégalement d’électricité.

N.M.

 




Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page