Maroc: l’Intérieur interdit le transfert inter-villes des dépouilles

Le ministère de l’Intérieur a pris des mesures draconiennes en ce qui concerne l’inhumation des personnes décédées, a révélé une source concordante à Le Site Info.
Ainsi, le Département de Laftit a formellement interdit le transfert de dépouilles d’une ville pour leur enterrement dans une autre ville du Royaume.
Il est nécessaire de préciser que lesdites mesures, entrées en vigueur depuis une semaine, ne sont pas applicables seulement aux victimes du Covid-19. Mais elles concernent toute personne décédée en dehors de sa ville de résidence, quelle que soit la cause de sa disparition, a souligné la même source.
De même que dans une circulaire adressée à tous les walis et gouverneurs de toutes les régions du Royaume, le ministère de l’Intérieur a formellement insisté sur le fait que cette décision doit être exécutée à la lettre.Aussi, aucune dérogation ne sera-t-elle donc permise,a précisé notre source,sachant que des foyers familiaux de contamination, par le nouveau coronavirus,ont été constatés lors de la présence des membres des familles aux funérailles.

A.Z.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Levée de l’état d’urgence: Laftit met les choses au clair

Les annonces de certaines mesures faites dernièrement ne signifient aucunement la levée de l'état d’urgence sanitaire ou la sortie de l’isolement sanitaire, a indiqué, Abdelouafi Laftit.